atelier 2Le Passeport Recherche est une action du Pacte Éducatif Régional porté par la Région des Pays de la Loire, en partenariat avec le Rectorat.
L'opération permet de créer un lien entre un chercheur et une classe pendant une année scolaire. Cette formule permet une grande sensibilisation au fonctionnement et enjeux de la recherche avec ce lien dans la durée. Cela permet aux élèves de se confronter au métier de chercheur tout en explorant une thématique scientifique.

L'enseignant reste le maître d’œuvre de l'opération qui est rythmée par trois temps : un temps d'investigation entre les élèves, l'enseignant et le chercheur, un temps de travail en classe avec l'intervention des professionnels de la communication, et la préparation de la journée de restitution.
 
Le cadre de l’opération est défini mais laisse suffisamment de souplesse pour que les projets évoluent au court de l’année. Le Passeport Recherche est avant tout une rencontre entre un enseignant, sa classe et un chercheur. De là, les idées émergent et peuvent faire naître d’autres étapes dans le projet.

Eté

  • Le chercheur propose une problématique de recherche au coordinateur.
  • Une liste de problématiques est adressée aux enseignants pendant l'été ; ils ont jusqu'à fin septembre pour s'inscrire.

Début Octobre

Lancement de l'opération. Une rencontre réunissant les organisateurs, les enseignants, les professionnels de la communication, et les chercheurs est organisée.

Avant Noël

  • Le coordinateur présente le dispositif aux élèves
  • Le chercheur intervient une première fois en classe pour approfondir la problématique de recherche proposée
  • Les élèves visitent l'unité de recherche (peut être décalé jusqu'à fin janvier)
  • Rencontre de la classe avec le professionnel de la communication pour définir la/les formes d'écriture des apprentissages en fonction du média choisi

Entre Janvier et Mars

  • Le chercheur intervient éventuellement une seconde fois en classe (cela peut être aussi un autre intervenant pour compléter le sujet)
  • Mise en place d'un système d'échanges par mail entre la classe et le chercheur
  • Suivi du professionnel de la communication.

Avril

  • les élèves terminent de préparer leur support de de communication
  • Le chercheur participe à la validation des supports

Mai

  • Toutes les classes se retrouvent pour la journée de restitution et, à tour de rôle, les élèves de chaque classe présentent leur projet.

L'après passeport recherche

ampL'opération est complète et étendue dans le temps, avec des résultats sont très positifs :
  • les élèves ont acquis des connaissances scientifiques, ils ont une vision concrète de la recherche scientifique et ont découvert les métiers de la recherche. Le travail sur le support de communication leur a permis d'appréhender les modalités de la communication et ils ont vécu une expérience de diffusion grand public.
  • des enseignants ont travaillé ensemble, associant leurs compétences au service d'une même opération. Le passeport favorise en effet le travail interdisciplinaire.
  • à travers ce projet pédagogique, les chercheurs investis ont entendu et vu comment des lycéens appréhendaient leur métier et leur rôle. Ils ont aussi montré et témoigné de l'impact socio-économique de la recherche scientifique.